Expérience et fabrication d'un bonbon.

Publié le par Ace

Dans le but de montrer les propriétés physiques de la gélatine ainsi que d’illustrer une des différentes méthodes de cuisson d’un bonbon, nous avons fabriqué nos propres bonbons.

Pour cela nous avons choisi une recette à base de gélatine et qui possède également une cuisson de type petit boulé (de 109°C à 116°C).

De plus nous avons utilisé des colorants artificiels (rouge, bleu et jaune) afin de montrer leurs avantages.

Nous avons obtenu des bonbons relativement mous qui correspondent à la description de ce que l’on doit obtenir en utilisant cette cuisson. Les bonbons obtenus, appartiennent à la famille des gélifiées avec une finition lustrée.
Voici les différentes étapes de la fabrication

Les ingrédients (sucre, feuilles de gélatine, colorants, jus de pomme et de citron) :

Dans un premier temps nous avons fait tremper les feuilles de gélatine et pendant ce temps nous avons fait bouillir le mélange sucre (200g), jus de pommes (10 cuillères à soupe) et jus de citron (4 cuillères à soupe).



Après quelques minutes le mélange a commencé à bouillir, nous y avons donc ajouté les feuilles de gélatine. Ces dernières ont fondu presque instantanément donnant au mélange un toucher bien plus épais et visqueux. La gélatine fond donc bien quand elle est chauffée.

Nous avons ensuite réparti le mélange en trois béchers afin d’y ajouter nos colorants artificiels. Nous avons vu qu’il suffisait de trois gouttes pour colorer complètement 250 mL de mélange. Ces colorants se sont révélés en plus très miscibles.

Ce qui nous démontre la faciliter d’utilisation des colorants artciciels qui permettent d'en mélanger très peu pour obtenir une solution homogène.

Puis nous avons versé le mélange dans les moules très rapidement car en refroidissant la gélatine durcit et donne la texture finale aux bonbons.


Et voici le résultat après démoulage : un bonbon mou mais bel et bien solide. La gélatine en refroidissant a bien changé l’état de la matière du sirop (état liquide à l’état solide).

Les bonbons restent également colorés ce qui prouve que les colorants artficiels ne se dénaturent pas avec un changement de température et d’état..

Publié dans Expériences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article